Inscriptions encore possibles pour nos formations, contactez-nous !
plus d'infos
<
retour à l'accueil

Les CFA Palafis : les spécialistes de l’apprentissage

Forts de leur expérience de plus de 20 ans dans les domaines du médical et du tertiaire, les centres de formation professionnelle Palafis d’Annecy et de Chambéry sont également, depuis 2021, centres de formation d’apprentis ou CFA, leur permettant ainsi de proposer des formations à forte employabilité et un apprentissage de qualité. Que vous soyez un candidat à la recherche d’une formation en alternance, ou une entreprise à la recherche d’un apprenti, découvrez nos formations de Secrétaire Médical(e), Assistant(e) Commercial(e) ou Comptable Assistant(e), en contrat d'apprentissage.

Retrouvez nos différents CFA :

L'apprentissage pour l'apprenti

Vous êtes un candidat et vous souhaitez vous orienter vers une formation professionnelle en alternance et en contrat d'apprentissage ?

Le centre de formation professionnelle et CFA Palafis vous propose un condensé d'informations et d'astuces afin de vous apporter, nous l'espérons, les premiers éléments de réponse à vos questions.

Le contrat d'apprentissage, un contrat d'alternance spécifique

Le contrat d’apprentissage est un contrat qui permet d’obtenir une qualification professionnelle (Titre Professionnel, Titre RNCP), mais également de se former de manière progressive et d’acquérir une première expérience professionnelle. L’apprenti qui opte pour une formation en contrat d'apprentissage est encadré par un maître d’apprentissage au sein de l'entreprise dans laquelle il est employé, et fait l’objet d’un suivi régulier de la part du CFA.

Lors de son contrat d'apprentissage, l'apprenti possède le statut de salarié, et bénéficie donc des mêmes droits que les autres salariés (protection sociale, congés …).

Légalement, le contrat d'apprentissage se définit comme un contrat de travail entre un salarié et un employeur, qui repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique en CFA et enseignement du métier chez l’employeur avec lequel l’apprenti a signé son contrat. La période d’essai de ce contrat est de 45 jours de présence en entreprise.


Ce contrat s’adresse à toute personne âgée de 16 à 29 ans (et au-delà sous certaines conditions).

Pour plus de renseignements : https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-en-alternance-10751/apprentissage/

Formation en apprentissage : un accompagnement sur mesure

La formation de l'apprenti s'effectue lors des heures de cours au sein de notre établissement, mais également au sein de l'entreprise pour laquelle il travaille.

L'apprenti est placé sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage choisi en fonction de leurs compétences professionnelles. Le maître d'apprentissage accompagne l'apprenti tout au long de sa formation pour lui transmettre ses connaissances et savoir-faire.

Le contrat d'apprentissage : quels avantages ?

Intégrer une formation en contrat d'apprentissage permet à l'apprenti de conjuguer expérience en entreprise et formation en CFA.

  • En plus de cette formation, l‘apprenti est rémunéré durant la période de son contrat d’apprentissage, sur la base d'une grille fonction de plusieurs critères ; vous pouvez simuler votre rémunération via le site suivant : https://www.alternance.emploi.gouv.fr/simulateur-alternant/etape-1
  • L’apprenti a un statut de salarié et bénéficie donc des mêmes droits (congés, protection maladie, maternité, accidents du travail …) que les salariés de l’entreprise, y compris pour ce qui relève des dispositions conventionnelles, dans la mesure où ces dispositions restent compatibles avec la situation d'une personne en formation.
  • L’apprenti est assuré social et en cas de besoin il peut bénéficier des allocations d’assurance chômage.
  • En plus d’avoir la possibilité d’obtenir une formation financée et rémunérée, l’apprenti peut valoriser la durée de son contrat d’apprentissage comme de l’expérience professionnelle.
  • L’apprenti continue à ouvrir droit pour sa famille aux allocations familiales, sous réserve que son salaire ne dépasse pas 55 % du SMIC mensuel (calculé sur la base de 169h). Cette limite est appréciée tous les trimestres ou annuellement, si l’apprenti à une rémunération variable.
  • Le salaire annuel de l’apprenti est exonéré de l’impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du SMIC.
  • Une Carte d’Étudiant des Métiers est délivrée au jeune par le CFA. Cette carte lui permet de faire valoir la spécificité de son statut auprès de tiers, notamment en vue d’accéder à des réductions tarifaires.
  • L'apprenti n'a aucun coût de formation à sa charge.

La rémunération de l'apprenti

La rémunération de l’apprenti est fixée par la loi, en fonction de l’âge et de l’année d’exécution du contrat d’apprentissage. En effet, lorsque l’apprenti atteint l’âge de 18, de 21 ou de 26 ans, le taux de rémunération change. Les salaires versés aux apprentis sont exonérés d’impôt sur le revenu dans une limite égale au montant annuel du SMIC (art. 81 bis du Code Général des Impôts).

Attention : toujours se référer à la convention collective applicable au sein de la structure employeur, car certaines peuvent prévoir une rémunération (pourcentage du SMIC) ou un salaire minimum conventionnel plus important que le droit commun.

Les heures d’absences injustifiées de l’apprenti en centre de formation sont déduites de sa rémunération. Aussi, pour les employeurs de + de 10 salariés, la base de cotisation des charges sociales est proratisée en autant de trentième que de jours de présence.

Si vous souhaitez avoir plus d'informations à propos du système de rémunération de l'apprenti nous vous invitons à consulter le site : service-public.

L’apprenti reconnu travailleur handicapé

Afin de faciliter la formation du jeune travailleur handicapé, certaines règles du contrat d’apprentissage sont aménagées sur les points suivants :

  • L’âge : aucune limite d’âge n’est applicable pour une personne reconnue en qualité de travailleur handicapé
  • La durée du contrat et le temps de travail : en principe, la durée d’un contrat d’apprentissage varie, selon la qualification préparée, entre 6 mois et 3 ans. La durée maximale de 3 ans peut être portée à 4 ans. Le médecin du travail peut proposer un aménagement du temps de travail de l’apprenti.
  • Le déroulement de la formation : la formation peut se dérouler normalement au sein d'un de nos CFA, mais, en cas de difficultés liées au handicap, des aménagements de la pédagogie ou du temps de formation peuvent être mis en œuvre.
  • Les aides financières : l’entreprise qui signe un contrat d’apprentissage avec une personne en situation de handicap peut percevoir une aide de l’AGEFIPH.

Comment devenir apprenti dans les CFA Palafis ?

Avant toute chose, nous vous invitons à vous inscrire à la formation de votre choix via le dossier de candidature. Si vous le souhaitez, vous pouvez échanger avec nos conseillers en formation par téléphone au 04 50 22 09 04 pour la Haute-Savoie ou au 04 79 85 76 72 pour la Savoie, ou par mail ( info@palafis.fr ).

En parallèle, Il faut trouver son employeur. Cela s’inscrit dans le cadre d’une réelle recherche d’emploi (CV, lettre de motivation auprès des employeurs potentiels : associations, collectivités ou entreprises). Nos entreprises partenaires recrutent régulièrement des apprentis, c'est pourquoi nous pouvons vous accompagner dans votre recherche d'alternance.

Découvrez notre offre de formation en apprentissage :

L'apprentissage pour l'employeur

Tout savoir à propos du Contrat d’Apprentissage

L’apprentissage est une forme d’alternance bien connue de nombreux secteurs professionnels. Le contrat d’apprentissage permet à un alternant d’apprendre son futur métier, aux côtés d’un maître d’apprentissage. La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a ouvert le contrat d’apprentissage à plus large public. Désormais, vous pouvez recruter en apprentissage des salariés jusqu’à 29 ans révolus (ou au-delà dans certains cas, comme par exemple pour une personne avec une RQTH).

Si vous souhaitez recruter un apprenti, voici les éléments clés à avoir à l’esprit.

Le contrat d'apprentissage pour l'employeur : comment ça marche ?

Toutes les entreprises du secteur privé, les collectivités territoriales et leurs établissements publics, y compris les associations peuvent désormais recruter un apprenti. Seules, les entreprises de travail temporaire et les entreprises exerçant une activité saisonnières doivent répondre à des conditions supplémentaires.

Le contrat d’apprentissage est un contrat écrit, en 3 exemplaires originaux, signés par l’employeur et l’apprenti préalablement à l’embauche de l’apprenti, et qui comporte des mentions obligatoires (date du début de l’apprentissage, durée du contrat, nom du maître d’apprentissage, montant du salaire …).

Tous les contrats d'apprentissage doivent être établis sur un formulaire type CERFA.

Le contrat d’apprentissage est un Contrat à Durée Déterminée pour une durée variable de un à trois ans en fonction du type de profession et de la qualification préparée, avec une période d’essai de 45 jours (de période en entreprise).

Dans des conditions qui seront précisées par décret, le contrat d’apprentissage pourra désormais être conclu sous la forme d’un Contrat à Durée Indéterminée.

Afin de permettre à l’apprenti de compléter sa formation, une partie de sa formation pratique peut être dispensée dans d’autres entreprises que celle qui l’emploie, notamment pour recourir à des équipements ou des techniques qui ne sont pas utilisés dans celle-ci. L’accueil de l’apprenti dans d’autres entreprises que celle qui l’emploie ne peut excéder la moitié du temps de formation en entreprise prévu par le contrat d’apprentissage. Le nombre d’entreprises d’accueil autres que celle qui l’emploie ne peut être supérieur à deux au cours de l’exécution d’un même contrat d’apprentissage.

A ce sujet, le CFA tient à la disposition des employeurs un modèle type de convention tripartite pour l’accueil de l’apprenti dans une tierce entreprise en vue d’un complément de formation.

Les avantages pour l'entreprise?

  • Formation prise en charge par les Organismes Paritaire (OPCO ou OPCA).
  • Exonération de charges sociales (régime général de réduction des cotisations patronales).
  • Non prise en compte des apprentis dans le calcul de l’effectif du personnel.
  • Aides financières versées par l’Etat, notamment jusqu'au 30/06/202, une aide unique apprentissage pouvant aller jusqu'à 8000€.

Le maître d'apprentissage

Dans la structure d’accueil, le jeune apprenti est suivi par « un maître d’apprentissage » qui exerce la fonction de tuteur et qui est directement responsable de l’apprenti.
Celui-ci peut être soit l’employeur, soit un salarié de l’entreprise, soit un bénévole de l’association. Il doit être majeur et offrir toutes les garanties de moralité.

Ce tutorat doit être exercé par une personne possédant au moins le même niveau de diplôme que celui préparé par l’apprenti et 1 an d’expérience professionnelle, ou justifiant d’une expérience professionnelle de 2 ans (avec une fonction du niveau de celle préparée par le jeune).

La fonction tutorale peut être partagée entre plusieurs salariés ou bénévoles, dans ce cas un maître d’apprentissage référent est désigné pour assurer la coordination de l’équipe et la liaison avec le CFA. En liaison avec le CFA, le maître d’apprentissage a pour mission de contribuer à l’acquisition par l’apprenti dans l’entreprise, des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparé.

L’employeur doit inscrire et faire participer l’apprenti aux enseignements dispensés par le CFA, ainsi qu’aux épreuves du diplôme ou titre sanctionnant la qualification professionnelle prévue au contrat.

Le temps consacré à la formation au CFA est compris dans le temps de travail. En revanche, les enseignements complémentaires au cycle de formation ne le sont pas, sauf accord de l’employeur.

Un entretien d’évaluation a lieu durant la formation. Il est organisé par le CFA dans les deux mois suivant la conclusion du contrat. Il réunit l’employeur, le maître d’apprentissage, l’apprenti et un formateur du centre. Cet entretien peut conduire à aménager le déroulement de la formation.

Apprentissage et Handicap

Dans le cadre de son engagement éthique et responsable, le CFA Palafis étudie toutes les situations particulières des personnes en situation de handicap souhaitant s’inscrire afin de faciliter leur participation. A cette fin, un accompagnement personnalisé est mis en place. N’hésitez pas à nous contacter.

Pour les prérequis spécifiques aux personnes en situation de handicap, des démarches particulières sont à réaliser :

  • Le candidat demande le dossier d’aménagement à la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS) Auvergne Rhône-Alpes : 245 rue Garibaldi – 69422 Lyon cedex 03 – Standard : 04 78 60 40 40 ; sur conseil de l’Organisme de Formation.
  • Le candidat prend rendez-vous avec un des médecins agréés (plus d’un mois avant l’inscription aux TEP ou avant l’inscription en formation)
  • Le candidat renvoie la demande d’aménagement à la DRDJSCS Auvergne Rhône-Alpes et c’est elle qui accorde ou non l’aménagement.
  • Elle communique la décision au candidat et à l’Organisme de Formation

Les candidats en situation de handicap peuvent, le cas échéant, bénéficier d’aménagement de la formation et des épreuves de certification.

Annuaire de contacts utiles

Quelles sont les démarches à suivre pour l’embauche d’un apprenti ?

Si vous souhaitez recruter un apprenti au sein de notre CFA, nous vous invitons à échanger avec nos conseillers en formation par mail (info@palafis.fr) ou par téléphone au 04 50 22 09 04 (Haute-Savoie) ou au 04 79 85 76 72 (Savoie). Nous pourrons vous accompagner sur vos besoins en recrutement et vous proposer de rencontrer nos candidats.

Les outils pour les employeurs

Vous êtes un employeur et vous souhaitez recruter un apprentis ? Voici une liste d'outils pratiques qui faciliteront votre processus de recrutement.

     
  • Dossier d'inscription CFA
  •  
  • CERFA N° 10103#08 : Contrat d'apprentissage
  •  
  • Notice du contrat d'apprentissage
  •  
  • Règlement intérieur
  •  
  • Fiche de validation du Maître d'Apprentissage et de l'équipe tutorale

     

Téléchargements :

Dossier d'inscription CFACERFA N° 10103#08 : Contrat d'apprentissageNotice du contrat d'apprentissageRèglement intérieurFiche de validation du Maître d'Apprentissage et de l'équipe tutorale
Votre avenir professionnel commence ici
Prenons rendez-vous